Sommeil polyphasique et le changement d’heure.

SOMMEIL POLYPHASIQUE

 

24 jours de sommeil polyphasique

24 jours de sommeil polyphasique

A noter cet article est une réedition de l’article édité sur NVPUG avant le plantage de NVPUG en octobre 2014

Le sommeil polyphasique et le changement d’heure

 

Ce week-end nous sommes passés aux horaires d’été, nous avons dormi une heure de moins.

Quel effet cela à t il eu sur ma pratique de sommeil polyphasique?

La nuit de samedi à dimanche j’ai été me coucher comme d’habitude c’est à dire vers 23h – 23h30  et dimanche matin cela c’est bien passé je me suis dit super !!

Dimanche je me sentais bien j’ai donc sauté la sieste de 19h et me suis couchée vers 23h comme d’habitude.

Lundi petite difficulté à me lever à 4h j’ai  donc bien fait mes siestes (9h 14h 19h) couchée vers 23h et ce matin grosse panne de réveil !!!! j’ai ouvert les yeux vers 6h ( le réveil n’avait pas sonné )

Je vais être encore plus à l’écoute de mon corps dans les jours à venir car le changement d’heure est un truc qui perturbe en temps normal alors avec cette pratique de sommeil polyphasique je risque de ressentir encore plus cette perturbation.

Ma conclusion

après 24 jours de sommeil polyphasique: j’ai réussi à me dégager 3H de temps rien que pour moi et cela c’est génial j’ai pu avancer dans le projet qui me tient à coeur.

En ce qui concerne la fatigue et les soucis liés à un manque de sommeil je n’ai rien ressenti de terrible (je ne suis pas tombée endormie dans mon assiette comme cela à pu se produire au début de ma vie de « maman » )

Je me suis sentie plus détendue et joyeuse sans doute car je voyais mon projet avancer et qu’il me restait du temps pour faire tout ce qui devait être fait.

Les choses auxquelles je vais faire attention:

  • Garder la motivation, c’est à dire me lever tôt pour accomplir des choses qui me passionnent, pas pour faire du ménage ou repriser des chaussettes 🙁 car si ce que j’ai à faire n’est pas motivant autant rester au chaud sous ma couette.
  • Faire attention à ne pas prendre trop de liberté avec le rythme des siestes (éviter d’en louper ou de modifier l’horaire)
  • Continuer à écouter mon corps.
  • Faire attention à ma nutrition: bien prendre mon petit déjeuner 2h environs après mon réveil.

 

J’espère que cet article vous aura intéressé n’hésiter pas à me mettre un petit mot. Je vous le rappelle je ne suis pas médecin je partage avec vous une expérience que je tente pour mon bon plaisir 😉 

Si vous ne vous sentez pas en bonne santé ne tenter rien d’extravagant et en cas de doute consultez un médecin ouvert d’esprit.

A bientôt

Delphine

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !