Le M3 journal, un ado et le CNED

M3 JOURNAL

Le M3 journal un ado et le cned 

Voilà la rentrée scolaire est arrivée fini les vacances retour aux choses sérieuses.

Vous le savez je suis une utilisatrice fervente du M3 journal (j'en suis à mon troisième M3) mais je ne suis pas la seule, mon fils lui aussi pratique le M3 journal et il débute son troisième M3.

Dans mes articles précédents je vous parlais de ma pratique du M3 mais je me suis dit que cela vous plairait peut-être de savoir en quoi le M3 journal pouvait aider un ado à atteindre ses objectifs et en quoi le M3 pouvait l'aider de manière globale.

Comment un ado en arrive à utiliser le M3 journal ? (sans y être forcé par sa mère)

Si comme moi vous êtes l'heureuse maman d'un ou d'une ado vous savez bien que rien ne sert de le convaincre d'utiliser une méthode d'organisation ou autre en lui en expliquant tous les avantages. Au mieux vous obtiendrez un hochement de tête ou un grognement et dans la majorité des cas vos propos ne provoqueront rien. Et plus vous insisterez plus vous aurez droit à un royal désintérêt ou même un rejet net et absolu.

Je ne suis pas psychologue ou médecin, mais ayant eu le privilège de m'occuper d'enfants pendant un certains nombres d'années, j'ai appris que par nature les enfants imitaient les gens qui les entouraient.

Depuis toujours mon fils me voit lire, écouter des conférences ou des audios de que je trouve intéressants. Je ne lu ai jamais expliqué que lire était une très bonne occupation  je lis  et petit il m'imitait. Un jour il a trouvé le moyen de tirer parti de ma passion pour ma lecture d'une façon toute personnelle : plutôt que de lire ses livres de son côté, il venait près de moi et me demandait de lire à voix haute mon livre, j'avoue que la première fois je me suis dit qu'il ne devait pas tout comprendre (je lisais le millionnaire de mark fisher) donc au bout d'un moment je lui ai demandé de me raconter ce que je lisais et à ma grande surprise il m'a expliqué dans les grandes lignes ce que je venais de lui lire.

Lorsque j'ai découvert le M3 journal j'ai partagé mon enthousiasme avec lui et j'ai obtenu la réaction typique d'un ado.

J'ai donc débuté mon aventure M3 avec ma team d'esprits gagnants (je vous fais des gros bisous vous tous) et au bout d'un moment j'ai eu droit à une question timide "C'est quoi ton truc M3 ?" je me lance donc dans une explication passionnée et au bout d'un moment il me dit je peux le faire moi aussi ?

Là vous imaginez ma joie "oui oui tu peux, ça sera super pour t'aider à t'organiser pour l'école."

"Ah non c'est pas pour ça que je veux le faire"

 Le choc, j'avais pas 36 solutions : soit le convaincre que ce serait génial pour l'école ou le laisser décider de son objectif et lui apporter mon soutient, j'ai opté pour la deuxième solution, il a atteint son objectif... et raté son année scolaire.

Mais comme la rentrée scolaire arrive chaque année en septembre, nous avons eu un échange sur nos objectifs (oui la construction d'une vie de rêve ça demande de souvent revoir ses objectifs et d'adapter ses plans)

Il a convenu que le M3 journal l'avait aidé à atteindre son objectif et que peut-être le M3 pourrait l'aider à réussir son année scolaire. 


Que vient faire le cned dans tout cela ?

Comme l'année dernière mon fils est scolarisé au CNED, ce choix s'est imposé à nous pour de multiples raisons.

Ce cadre particulier offre un défi supplémentaire qui est celui de la liberté, la liberté de s'organiser comme on veut, mais une grande liberté signifie la nécessité de bien s'organiser. Voilà un défi de taille auquel confronter le M3 journal.

Je vous invite donc à me retrouver dimanche pour le premier épisode du M3 journal, un ado et le CNED.

Pour ne rien rater de ces nouvelles aventures abonnez-vous à ma newsletter

Rendez-vous sur Hellocoton !